Voyage sur mesure au Vietnam, Laos, Cambodge et Birmanie

Cuisine

Cuisine : spécialités du Vietnam

Au Vietnam, la nourriture en plus d’être délicieuse, est peu onéreuse. Il existe une diversité de plats dans l’ensemble du pays, qui se mangent tous avec des baguettes !

Les plats

->Le Pho est un plat typique de Hanoï. Cette soupe de nouille peut être accompagnée de différentes viandes : Pho Bo pour le boeuf, Pho Ga pour le poulet…
Les vietnamiens en raffolent autant pour le petit déjeuner que pour les autres repas de la journée !

-> Le « nuoc mắm » est une sauce fabriquée à partir d’anchois macérés dans de la saumure qui accompagne un bon nombre de plats vietnamiens.

-> Les nems sont très présents au Vietnam, il existe de nombreuses variantes en fonction des régions.

-> La fondue vietnamienne est un plat convivial qui se partage en famille ou entre amis. Le principe : une marmite de bouillon chaude au milieu de la table où l’on y trempe de la viande ou du poisson, des légumes et des nouilles.

-> Le Banh Mi est le sandwich vietnamien qui peut être garni de porc, d’oeuf, de pâté… avec des carottes, du concombre, de la coriandre et de la sauce piquante. Les vietnamiens le consomment beaucoup au petit déjeuner.

-> Le Banh Bao est une sorte de brioche, cuite à la vapeur et farcie généralement de viande de porc, d’oignons et de champignons.

-> Le Banh Xeo est une galette de riz garnie de crevettes et de pousses de soja.

-> Le Banh Cuon est une crêpe de riz garnie de porc, de champignons noirs, d’oignons et de coriandre que l’on trempe dans une sauce aigre douce.

Et les desserts ?

Les desserts se font rares dans le pays, même si il existe quelques spécialités telles que le Che Dau (dessert à base de haricots, riz gluant et lait de coco), le nougat mou ou encore le Che troi nuoc (Boulette de farine de riz gluant farcie de haricots écrasés servie avec un sirop au gingembre).
Au Vietnam vous trouverez beaucoup de fruits, dont certains que l’on ne trouve pas en France comme le Durian ou le fruit du Jaquier par exemple

Et les boissons ?

Les Vietnamiens boivent principalement du thé glacé (Tra Da) pendant leur repas. Ils apprécient également l’alcool de riz à et la bière.

Cuisine : spécialités du Cambodge

La cuisine cambodgienne est influencée par la cuisine vietnamienne, thaïlandaise, chinoise et française.
Pour découvrir un pays, il faut aussi le boire et le manger. La gastronomie cambodgienne ravira le palais de tous les gourmands !
Tout comme le Laos et le Vietnam, le riz est un aliment à la base de la cuisine cambodgienne. Le repas typique cambodgien commence par une soupe ou du bouillon de riz, puis un plat principal à base de poisson, de légumes et de riz. Un dessert peut compléter le menu, composé de fruits, de flan à la noix de coco, de gâteau de riz à la banane ou de jaquier grillés dans des feuilles de banane.

Nombreuses sont les spécialités à découvrir dans ce pays…

Les plats : spécialités

● l’amok : un plat à base de poulet ou de poisson cuisiné avec du lait de coco, des épices ; le tout dans une feuille de bananier.
● le trey aing : poisson grillé
● le trey chean : poisson frit
● le samla chapek : soupe de porc
● le phlea sach ko : salade de boeuf
● le khao phoun : nouilles de riz sauce coco

Le Cambodge possède de nombreuses curiosités gastronomiques, telles que des tarentules grillées, des criquets, des cuisses de grenouilles… qui peuvent apporter un peu de piquant et de fantaisie à vos découvertes gastronomiques !

Et les boissons ?

● la bière
● le vin de palme
● l’alcool de riz
● le thé vert
● le teukolok : mélange de fruits, de glace pilée, d’oeufs, de lait et de sucre

Quelques bonnes adresses pour déguster les spécialités cambodgiennes :

– Dans les environs de Phnom Penh, le restaurant “Kravanh” (112 Samdach Sothearos Blvd) propose des spécialités cambodgiennes pour un petit budget.
– A siem Reap, le restaurant “Sugar Palm” (Street 27, opposé à Pannasastra University) situé à l’étage d’une maison de style colonial est l’un des meilleurs restos Khmers de la ville.

Toujour à Siem Reap, le “Chili Pepper” (river Road) possède une grande terrasse surplombant la rivière. Ce restaurant propose une cuisine khmère et européenne. Le mercredi soir, a lieu un spectacle réalisé par des jeunes (sourds et aveugles) ; possibilité de déguster des mets cambodgiens tout en contemplant ce spectacle.

Cuisine laostienne

Nombreuses sont les spécialités à découvrir dans ce pays…

Les plats : spécialités

Les plats laotiens, qui sont quelque peu similaires à la cuisine thaïlandaise, sont cuisinés avec beaucoup de piments et d’herbes aromatiques. Chaque région du Laos a ses propres spécialités.

Mais dans tous les cas, le riz est l’aliment de base de la cuisine.

Le Laos possède un panel de spécialités :

-> le khao niao : qui signifie riz gluant en français, il peut être consommé salé ou sucré.

-> le laap : cette salade est LE plat laotien par excellence. Elle est composée de concombres, de viande ou de poisson, de riz gluant, de citron, d’herbes et de piment.

-> le tam mak houng : une salade de papaye verte plutôt relevée..!

-> le mok : cuit à la vapeur dans une feuille de bananier vous trouverez du mok au poisson ou la viande.

-> les saucisses de porc : une spécialité de Luang Prabang.

-> l’or lam : une spécialité de Luang Prabang concoctée à base d’aubergines, de champignons, de porc, de poulet, d’aneth et de sakham.

-> les  som mou : une viande de porc fermentée.

-> le khao poun : une soupe épicée à base de lait de coco, de citronnelle et de nouilles de riz .

Et les desserts ?

-> le khao tom : riz gluant avec de la banane ou de la patate douce.
-> le khao lam : riz gluant à la noix de coco.
-> le roti : crêpe aux oeufs garnie de banane et de lait concentré sucré.
-> le nam van : mélange de fruits et de lait de coco sucré.
-> tuiles au lait de coco

Et les boissons ?

● les jus de fruits
● le thé
● le café
● la bière
● le lao-lao : l’alcool national

Cuisine birmane

La Birmanie offre une cuisine délicieuse, peu connue, qui mérite d’être découverte. La cuisine birmane propose des saveurs inédites et saura satisfaire votre palais à coup sûr !

Pour découvrir un pays, il faut aussi le boire et le manger.

Comme tout pays d’Asie, le riz est l’aliment principal de la cuisine. En Birmanie, on mange peu de boeuf, car cet animal est considéré comme un compagnon de travail.

Quelques spécialités qui donnent l’eau à la bouche !

● la mohinga : habituellement consommée au petit-déjeuner, cette soupe de poisson aux nouilles est le plat national birman.
● le curry : à base de poisson, de crevettes, ou de viande, il est accompagné de légumes, de gingembre, d’ail, de coriandre, de tamarin, d’oignons, de citron et de « Ngapi » : une pâte de crevette ou de poisson fermentée. On le pimente individuellement avec du balachaung : un mélange de piment et de tamarin.
● le la phet thoke, une salade de feuilles de thé à la tomate et aux cacahuètes. Surprenant mais délicieux ! Avant, manger du thé était très répandu en Asie mais seule la Birmanie a conservé cette habitude.
● Oh-no khauk-swe : ce plat est composé de poulet et de bouillon de lait de noix de coco parfumé au paprika.

Et les boissons ?

● le thé birman : un thé noir agrémenté de sucre et de lait.
● la bière
● le toddy : du jus de palme fermenté

Vous préférez un voyage sur mesure en Asie ?

Appelez-nous au +84 983 033 966 et confiez-nous votre rêve !
Nous le réaliserons "à vos mesures" !

Pourquoi nous choisir ?

Pour un voyage
"sur mesure" en Asie ?

Confiez-nous votre rêve !
Nous le réaliserons "à vos mesures" !

Parce que nous sommes les enfants de l’asie!

Avec une expérience de terrain incontestable

Recommandée par les guides routard, petit futé, evasion

Équipe toute dévouée à la satisfaction des clients

Agence locale expérimentée et renommée

Prestations de qualité et à «prix tout doux»

La Presse Parle de Nous